Le climat intérieur n’a pas besoin d’être adapté à la mousse, mais plutôt l’inverse. La mousse s’adapte à votre environnement et régule indépendamment l’humidité dans la pièce en fonction de vos besoins. Les mousses ne doivent être exposées qu’à une circulation d’air normale.